Skip Homeier


Mini-biographie:
Acteur à la gueule de l'emploi des "durs" au cinéma et surtout dans le western. Skip Homeier débute une carriere très jeune à l'âge de 14 ans dans le film de Leslie Fenton Tomorrow the world dans le cinéma on ira même jusqu'a le surnomer le "lee marvin" du pauvre. Il va se specialiser dans des rôles de tueurs. Dans le genre qui nous intérese son plus beau rôle fut certainement celui de Hunt Bromley dans The gunfigther (1950) de Henry King, j'adore ce western où il joue un tireur vantard et grande gueule. On aura donc compris que Homeier était ce que les américains appelle un "heavy" un "bad guy" un mauvais quoi. Mais les deux seuls westerns où il fut le gentil disons cela comme ceci furent trois western qui n'ont pas trop marqué les esprits ces westerns sont : Tonnerre sur l'Arizona, Dix hommes à abattre et Les pillards de la prairie où il a succombé dans ce dernier cité au charme de Corinne Calvet. A noter que Homeier est de la même trempe que: Jack Elam, Jack Lambert, Lee Van Cleef. Pour nous avoir donné autant de frissons, nous le remercions.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

Messages sur les forums Western Movies
Skip Homeier


20 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test Blu-Ray - Test DVD - Test DVD - Test DVD -






Louez vos films avec location DVD sur internet
Skip Homeier critique, Skip Homeier biographie, Skip Homeier DVD, Skip Homeier western, Skip Homeier film, Skip Homeier cinéma, Skip Homeier filmo, Skip Homeier affiche, Skip Homeier affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017