Yvonne De Carlo


Mini-biographie:
Excellente actrice que cette grande dame du cinéma si souvent mal exploitée mais qui possède un talent fou. Née en Colombie Britanique (Canada). Elle connu une enfance difficile (son père abandonna le domicile conjugale) et décida que jamais elle ne resterait dans la misère et décida de devenir actrice au grand rire de sa famille qui la prenait pour une demeurée.

Yvone De Carlo s'installe dans les années 1940 à Hollywood et signe un contrat de figurante avec les studios Paramount puis rompt son contrat avec celle-ci pour s'engager avec les studios Universal qui va la designer plus belle fille de l'univers et cela s'avéra très juste car quelle beauté.

Son nom de scène sera celui de sa mère (Marie De Carlo) et gardera ce pseudo de Yvonne De Carlo toute sa vie, car certains producteurs voulaient lui faire changer mais au grand dam de celle-ci il refusèrent et il n'eurent pas tort car elle devint une grande professionnelle.

Premier western en 1945 au côté de Rod Cameron Salomé (1945), elle fut aussi ensuite géniale dans Pour toi j'ai tuée (1949) du génial Robert Siodmak puis dans diverses rôles de composition.

Dans le western, elle tournera pour divers réalisateurs et dans des westerns de bonne réputation (Frontier gal, Black bart, Tomahawks, Silver city). Mais elle sera divine d'excellence dans des westerns comme Amour, fleur sauvage de Selander ou bien dans La proie des hommes de John Sherwood (1956) et même en truculente posture dans le western du très professionnel Andrew V. MacLaglen Le grand McLinctock où elle partage la vedette avec Duke Wayne et Maureen O'Hara.

Au début des années 1970 elle fut des productions du sinistre Al Adamson.

En 1970, Yvone De Carlo s'intéresse au planche de théâtre et sera de diverses pièces à Broadway pour le bonheur de tous. A l'heure ou j'écrit cette biographie sur cette madame, les westerns de Yvonne De Carlo sont très prisés par les aficionados que nous sommes. Toujours en vie, elle écrivit en 1988 ses mémoires dans un livre intitulé Yvonne.

A noter La madone du désir, western sans un seul coup de feu, Yvone De Carlo donna la réplique au talentueux Joel McCrea.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

Messages sur les forums Western Movies
Yvonne De Carlo


21 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD -






Yvonne De Carlo critique, Yvonne De Carlo biographie, Yvonne De Carlo DVD, Yvonne De Carlo western, Yvonne De Carlo film, Yvonne De Carlo cinéma, Yvonne De Carlo filmo, Yvonne De Carlo affiche, Yvonne De Carlo affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017