Alfred L. Werker


Mini-biographie:
Je me souviens d'un western d'Alfred Louis Werker qui reste pour moi une œuvre attachante Trois heures pour tuer (1953) avec Dana Andrews dans le rôle pré-dominant et qui fut aussi l'acteur qui travailla pas mal de fois avec ce réalisateur un peu vite oublié.

Alfred Werker sera aussi l'un des premiers à mettre en scène les aventures de Sherlock Holmes, mais son terrain sera et restera le western car plus solide dans ses réalisations du genre qui nous intéressent.

Il faut savoir que ce réalisateur commença très tôt la réalisation puisque nous le retrouvons au début des années 10 comme assistant-réalisateur mais il faudra bien sur attendre les années 50 pour enfin découvrir ses talent.

L'ensemble des ces films (surtout western) nous révèle un réalisateur assez éprouvé, mais connaissant bien son métier et à juste titre, j'ai voulu lui rendre ce petit hommage très singulier mais que je partage avec vous car il ne faudrait pas oubliais ces gens qui ont fait du cinéma pour nous...

Son western le plus réussi reste The last posse où il réalise une des poursuites les plus belles du cinéma western dans le désert.
Ma préférence va surtout pour Trois heures pour tuer parabole contre l'absurdité, j'adore.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

7 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD -






Louez vos films avec location DVD sur internet
Alfred L. Werker critique, Alfred L. Werker biographie, Alfred L. Werker DVD, Alfred L. Werker western, Alfred L. Werker film, Alfred L. Werker cinéma, Alfred L. Werker filmo, Alfred L. Werker affiche, Alfred L. Werker affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017