Clint Eastwood


Mini-biographie:


Clint Eastwood débute son apprentissage d’acteur en 1955 à la Universal. Il tourne dans différentes séries B avant de se voir proposer en 1959 un second rôle dans la série télé Rawhide. Il tiendra le rôle sept ans. En 1964, il profite d’une interruption de tournage pour accepter de faire un western en Italie Pour une poignée de dollars d’un réalisateur alors peu connu Sergio Leone. C’est le tournant de sa carrière, le film aura un grand succès et suivent dans la foulée Et pour quelques dollars de plus en 1965 et Le bon la brute et le truand en 1966. Le personnage de l’homme taciturne et venant de nulle part est créé et aura une influence sur la suite de sa carrière. De retour aux Etats-Unis, il enchaîne quelques westerns dont le très curieux Les Proies de Don Siegel 1971  et un polar Inspecteur Harry 1971 qui aura un succès planétaire. La même année, il réalise son premier film Un frisson dans la nuit mais c’est avec L’homme des Hautes Plaines en 1973 joué et réalisé par lui, qu’on devinera le très grand réalisateur à venir. Le film rompt radicalement avec les lois du genre en ajoutant une dimension fantastique qu’il reprendra dans Pale Rider. En 1976, il est acteur- réalisateur de Josey Wales hors la loi. Je considère que c’est le western le plus abouti des quatre qu’il a réalisé tant sur le fond que sur la forme. Il continue de tourner ensuite avec différents réalisateurs des films de qualité inégale sans cesser la mise en scène. Enfin, en 1992, Impitoyable est sur les écrans. Ce film qualifié de « crépusculaire » par la critique car il met en scène des personnages vieillissants et que c’est sans doute le dernier que Clint Eastwood réalisera, possède les qualités habituelles de ses œuvres. A savoir, un sens parfait de la narration, une mise en scène dépouillée, une économie dans les effets et une interprétation sans faille. Il est difficile de parler de Clint Eastwood sans évoquer, même brièvement, ses autres films. Il continue à nous concocter des petits bijoux cinématographiques (des productions commerciales aussi il faut le dire) et dans des genres différents. Car l’homme est un perfectionniste et d’une modestie rare en dépit des honneurs et des récompenses. On se souvient de son jeu d’acteur assez primaire de ses débuts et qu’il a considérablement amélioré au fil des ans. Sans parler de la mise en scène où il est l’égal des plus grands.

Clint Eastwood a déclaré lors d’une interview « Pour me faire revenir au western, car c’est un genre qui n’est plus prisé par le public, il faudrait vraiment que je trouve un scénario en béton ». Nous espérons tous ce jour Monsieur Eastwood !

Rédigé par Pierre Turpain


Filmographie sélective :

Messages sur les forums Western Movies
Clint Eastwood


7 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :






Louez vos films avec location DVD sur internet
Clint Eastwood critique, Clint Eastwood biographie, Clint Eastwood DVD, Clint Eastwood western, Clint Eastwood film, Clint Eastwood cinéma, Clint Eastwood filmo, Clint Eastwood affiche, Clint Eastwood affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017