King Vidor


Mini-biographie:
Que dire de ce réalisateur d'Hollywood qui donna très peu de westerns mais nous donna des oeuvres lyriques comme Duel au soleil (1946) et surtout le très légendaire L'homme qui n'a pas d'étoile (1954).

Américain avant d'être un rouage d'Hollywood, il était de ces réalisateurs qui n'acceptèrent jamais la soumission des fougueux producteurs et voulait surtout agir en leurs âmes et consciences sur la construction de leurs films.

King Vidor livrera cinq westerns qui pour la plupart sont des films très charismatiques et comportent des situations adaptées à toutes époques qui traversèrent l'Ouest du siecle dernier.

Pour le compte de la MGM, il réalisera en 1930 une des première version de Billy the kid, pour le même compte de la même major. En 1940, il campera les aventures du major rogers dans Le grand passage, western mythique qui fut longtemps mon film de chevet, ce western eut dès sa sortie droit à la censure car jugé anti-francais.

Duel au soleil marqua le début d'un nouveau western tout en couleur avec des situations dramatique dixit La fille du désert et surtout le mémorable L'homme qui n'as pas d'étoile qui est l'essence ,l'extrait raffiné même du genre western, un film à la gloire de liberté de ce qui refuse la claustrophobie naturel.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

8 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD -






Louez vos films avec location DVD sur internet
King Vidor critique, King Vidor biographie, King Vidor DVD, King Vidor western, King Vidor film, King Vidor cinéma, King Vidor filmo, King Vidor affiche, King Vidor affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017