Nathan Juran


Mini-biographie:
Cet excellent réalisateur de série B fut avant d'être ce qu'il est, un ancien architecte de l'urbanisme et qui commence comme décorateur dans le cinéma.

Il tourne son premier film Black castle avec Boris Karloff qui sera une étonnante réussite et ce spécialisera dans les films fantastique servit souvent par un génial technicien Harry Hausen .

Il manque à Nathan "Hertz" Juran le poids des budgets alloués par les productions et je reste persuadé qu'il aurait pu faire beaucoup mieux car il nous avait prouvé à plusieurs reprises ses ambitions personnelles dans le métier.

Dans le western, il fut plus d'une fois critiqué pour le manque de pauvreté de ses scénarios ou l'absence total de mouvement, je pense bien au contraire qu'il excella de la meilleurs façon qu'il soit pour nous donner de bons westerns Qui est le traitre, Quand la poudre parle sont de parfaites illustrations,soufrant il est vrai de quelques choses mais soyons indulgents, il avait beaucoup de charme visuel.

Nathan Juran travailla beaucoup avec Audie Murphy qu'il admirait, l'ancien héros de guerre, les résultats avec l'acteur furent assez inattendus. La rivière sanglante est un bon western des productions Universal servit par deux bon acteurs Walter Brennan et Audie Murphy comme cité plus haut.

La fin de carrière pour Nathan Juran dans le western s'avéra moins catastrophique que prévu, il réalise son dernier western en 1969 L'ouest en feu donnant à Telly Savalas un bon rôle depuis Les chasseur de scalps.

Nathan Juran réalisera en 1958 La journée des violents qui reste un excellent western tourné vers la lâcheté d'une population à l'égard de son juge de paix. Ce style de situation avait pignon à cette époque et on peut dire que Le train sifflera trois en fut le détonateur quand aux séquelles que l'on vit dans le western.

Nathan Juran fut un excellent directeur artistique aussi, nous lui devons quelques westerns:
Winchester '73 1950
Belle's starr.
Les affameurs (Bend of the river)
Cave of outlaws.

Pour la télévision, il signera aussi de bonne séries westerns:
Daniel boone.
Man called shenandoah.
Bilan donc positif avec quelques contrastes.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

6 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD -






Louez vos films avec location DVD sur internet
Nathan Juran critique, Nathan Juran biographie, Nathan Juran DVD, Nathan Juran western, Nathan Juran film, Nathan Juran cinéma, Nathan Juran filmo, Nathan Juran affiche, Nathan Juran affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017