R.G. Springsteen


Mini-biographie:
Il sera plus actif sur la fin d'une carrière assez bien remplie et auprès des studio Paramount pour le compte du producteur A.C. Lyles. Springteen s'était spécialisé dans un genre que nous adorons, le western.

Sa collaboration avec A.C. Lyles lui permettra d'utiliser des vieilles gloires du western qui étaient en fin de carrière pour la plupart d'entre eux.

Le seul reproche qui était fait à Springsteen était sa façon de direction d'acteur la même qu'il utilisait depuis toujours et il s'en fichait un peu cela est certes regrettable car nous lui reconnaissons un vrai talent caché.

Il est aussi avec Joe Kane l'un des rares à avoir oeuvré pour les studios Republic mais il faudra attendre le milieu des années 50 pour voir un changement radical dans la facon de travailler de Springsteen puisqu'elle sera de bien meilleur qualité que ce qu'il a fourni chez Republic.

Une bonne période pour lui celle de Universal studio où il fera quelques westerns assez percutant qui touchèrent un public assez satisfait: La patrouille de la violence, Le collier de fer en sont des exemples concrets. Il faudrait mettre à son actif aussi deux westerns qui sont des réussites Cole younger, Gunfighter (1958) et He ride tall (1964) qui sont de très beaux westerns.
Beaucoup de télévision aussi : Wagon train, Bonanza, Rahwide.

Un western qui m'a fait toujours plaisir venait de lui : Taggart (1964) dont le titre d'exploitation francaise est Cinq mille dollars mort ou vif.

Remercions néanmoins ce monsieur du cinéma.

Rédigé par james


Filmographie sélective :

31 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD -






R.G. Springsteen critique, R.G. Springsteen biographie, R.G. Springsteen DVD, R.G. Springsteen western, R.G. Springsteen film, R.G. Springsteen cinéma, R.G. Springsteen filmo, R.G. Springsteen affiche, R.G. Springsteen affiches

© Copyright Western Movies 2004-2017