Gregory Peck - Biographie de l'acteurGregory Peck - Biographie de l'acteur • Western Movies •

Gregory Peck


Mini-biographie:
J'ai revu Fort invincible de Gordon Douglas (1950) et j'avais envi de faire un sujet sur ce personnage.
Il débute avec la R.K.O. en 1944 (j'adore cette major). Il va s'imposer comme un acteur qui fera une carrière que nous lui connaissons, des rôles très forts et d'entrée Days of glory de Jacques Tourneur. The valley of decision de Tay Garnett et toujourd dans les années 40 La maison du docteur Edwards, Jody et faon, Nevada, ville abandonnée, Duel au soleil et Un homme de fer. Il est vrai dans ce dernier un rôle taillé sur mesure celui d'un général qui envoie ses pilotes voués à une mort certaine mais en ayant le plus grand respect pour eux. Peu de temps après, La cible humaine tueurs lassé, fatigué qui traine sont carcan et qui accuse le coup de la provocation, génial western tout comme Les bravados western très ennuyeux mais nous démontre une certaine lassitude pour ces rôles de vengeur sans vergogne, des rôles faits pour lui mis à toutes épreuves et dans toutes circonstances. Les années 60/70 moins prolifiques mais quel acteur aussi, toutes les femmes rêvaient d'avoir un tel homme à côté d'elle, mais il su garder un public assez large dont nous en faisons partis nous aussi les messieurs.
james

Citation :
"Gregory Peck était aussi un homme de partage et d'amitié, ouvert aux autres et généreux. [...] Depuis de nombreuses années, il était pour moi un ami très cher".
Jacques Chirac

De son vrai nom Eldred Gregory, Gregory Peck apparut pour la première fois à l'écrand dans Jours de gloire (Days of glory) sous la direction de Jacques Tourneur en 1944. Son premier western fut le célèbre Duel au soleil (Duel in the sun) de King Vidor en 1947 où il interprète pour l'une des seules fois un rôle de "bad guy". Un an après il tourne avec Richard Widmark dans La Ville abandonnée/Névada (Yellow sky) un assez bon western. Henry King le dirige dans La cible humaine/L'homme aux abois(The gunfighter) en 1950 dont le scénario est extrait d'une histoire de William Bowers et de André De Toth.

En 1958, William Wyler qui avait déjà fait Vacances Romaines (Roman Holiday) avec Gregory Peck en 1953, réalise Les grands espaces (The big country) avec Burl Ives un western que Grégory Peck a co-produit avec William Wyler.

Beaucoup de personnes pensent que Gregory Peck n'est pas un héros de western. Personnellement, je pense qu'il est un assez bon "westerner" mais qu'il est plus convainquant dans d'autres genres de rôles. Gregory Peck était un géant, il excella dans beaucoup de genres comme l'aventure (Moby Dick de John Huston), le policier (Arabesque de Stanley Donen), le western (Duel au soleil), le drame contre l'antisémitisme (Le mur invisible de Elia Kazan), la comédie romantique (Vacances romaines) et le thriller (La maison du docteur Edwards de Alfred Hitchcock). Il a tourné avec les plus prestigieux réalisateurs et a donnés des interprétations superbes. Gregory Peck nous a quitté le 12 juin 2003 nous laissant plus d'une cinquantaine de films.
Cole Armin


Filmographie sélective :

Messages sur les forums Western Movies
Gregory Peck


15 film(s) critiqué(s) sur les forums Western Movies :

DVD/Blu-Ray testés :
Test Blu-Ray - Test DVD - Test Blu-Ray - Test Blu-Ray - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD -






Gregory Peck critique, Gregory Peck biographie, Gregory Peck DVD, Gregory Peck western, Gregory Peck film, Gregory Peck cinéma, Gregory Peck filmo, Gregory Peck affiche, Gregory Peck affiches 

© Copyright Western Movies 2004-2019